Marionnette d’ombre

Au cours de ce stage, les différentes étapes de la création d’un spectacle d’ombre seront étudiées : l’écriture scénique, la dramaturgie, les silhouettes, le travail de l’acteur, la musique et les lumières. 

Programme : 

  • L’écriture scénique et la dramaturgie : qu’est ce que l’on veut raconter ? et à partir de quels supports : textes, photos, dessins de silhouettes… 
  • Le décor : choix des surfaces de projection et la manière de les organiser dans l’espace et dans le temps, création du contexte d’action des acteurs-marionnettistes, conception du décor…
  • Les silhouettes : création des silhouettes d’ombres à partir des dessins selon une technique de fabrication particulière, choix des techniques de manipulation…
  • Le travail de l’acteur : travail autour du mouvement, du jeu d’acteur, de la performance pour donner vie à la marionnette.
  • La musique et bruitage : la musique peut être un simple accompagnement ou se substituer au texte. Le choix de est déterminant dans la conception du spectacle. La musique organise les temps et les rythmes de la manipulation.
  • Les lumières : les lumières exercent dans le théâtre d’ombres une fonction créatrice. Elles ne servent pas à éclairer mais à créer les ombres. C’est autour d’elles que l’univers des ombres se construit. Nous expérimenterons la relation entre la lumière et l’ombre.